BEPC 2022 en Côte d’Ivoire: Un Examen Sous Vidéosurveillance

BEPC 2022 en Côte d’Ivoire: Un Examen Sous Vidéosurveillance. Aux grands maux, les grands moyens. Fouille méticuleuse avec détecteur de métaux, présence des forces de l’ordre, avec en plus une innovation, la vidéosurveillance.



Il faudra désormais compter avec la vidéosurveillance pour les examens à grand tirage en Côte d’Ivoire. Une nouveauté expérimentée depuis le lundi 13 juin 2022, lors du lancement des épreuves écrites du BEPC session 2022. L’initiative a pour objectif de lutter contre la fraude aux examens scolaires.



La Vidéosurveillance est le nouveau dispositif sécuritaire déployé dans les centres de composition que compte le pays. Pour le ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, il s’agit de mettre fin au phénomène de la fraude aux examens scolaires.



Le lundi 13 juin 2022 au Lycée Mami Houphouet-Faitai de Bingerville, lors du lancement des épreuves écrites du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), la ministre Mariatou Koné révélait que cette innovation visait à lutter contre la fraude, mais également à connaitre ce que valaient réellement les élèves de Côte d’Ivoire.

« Nous voulons la valeur intrinsèque des enfants et non les résultats de tricherie. Quel est le niveau réel de l’élève de Côte d’Ivoire ? C’est ce que nous souhaitons. Nous encourageons tout le monde à nous aider dans ce sens à faire en sorte que les résultats soient des résultats sortis des tripes des enfants », expliquait Mariatou Koné.

Selon les informations recueillies auprès du ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, dans chaque établissement, il y a un dispositif qui est déployé avec des opérateurs commis à cette tâche. Cette équipe a également la possibilité de voir ce qui se passe dans tous les centres de composition et attire l’attention des chefs de centres chaque fois qu’il y a un mouvement suspect.

BEPC 2022 en Côte d’Ivoire: Un Examen Sous Vidéosurveillance
Scroll to top